Loading...
Home2019-11-07T06:21:04+00:00

Communiqué

Emilio Pisani, président de la Fondazione Maria Valtorta Cev onlus, a conféré à Me Carlo Fusco, avocat de la Rote* et postulateur pour la cause des saints, le mandat d’agir devant les autorités ecclésiastiques compétentes pour obtenir le recueil des témoignages sur la vie de Maria Valtorta et, à cette occasion, les preuves de l’exercice héroïque de sa pratique des vertus chrétiennes.

Maria Valtorta étant décédée dans l’archidiocèse de Lucques, il a été demandé à l’Ordinaire du lieu son avis sur la possibilité que le Diocèse de Rome s’en occupe. L’Ordinaire de Lucques a répondu affirmativement.

Un prêtre du Vicariat de Rome a donc commencé le recueil de ces témoignages.

Les futurs communiqués à ce sujet seront publiés sur le site de la Fondazione Maria Valtorta Cev onlus : www.mariavaltorta.com

* La Rote romaine est l’un des trois tribunaux de l’Église catholique romaine.

Pour l’achat de livres, s’adresser aux éditions
CENTRO EDITORIALE VALTORTIANO

www.mariavaltortastore.com

L’EVANGILE TEL QU’IL M’A ETE REVELE

Il s’agit du récit qui embrasse l’histoire du Salut depuis la naissance et l’enfance de la Ste Vierge Marie et de son Fils Jésus, les trois années de la vie publique du Sauveur (c’est la partie la plus étendue de l’œuvre) — sa Passion, sa Mort, sa Résurrection et son Ascension —, jusqu’aux débuts de l’Eglise et l’Assomption de Marie. L’œuvre, marquée d’une remarquable élévation littéraire, décrit les paysages, les ambiances, les personnages, les événements avec la vivacité d’une représentation. Elle présente les caractères et les situations avec une profonde introspection; elle expose les faits joyeux et dramatiques avec le sentiment d’un témoin présent et comme participant; elle informe sur les caractéristiques locales, les ambiances, les usages, les rites et les cultures, dont la grande richesse de détails observés est d’une vraisemblance indéniable. A travers le merveilleux récit de la vie terrestre du Rédempteur, notamment par les discours et les dialogues, l’œuvre illustre tout l’enseignement du Christ selon la tradition catholique.
“ Dons de nature et dons mystiques harmonieusement conjoints — a écrit le Vénérable Gabriel M. Allegra o.f.m., illustre défenseur de l’œuvre valtortienne — expliquent ce chef-d’œuvre de la littérature italienne et, peut-être faudrait-il dire, de la littérature chrétienne mondiale. ”

TEMOIGNAGES

“Aucun autre écrit marial, pas même la somme de tous ceux que j’ai lus et étudiés, n’avait été en mesure de me donner sur Marie, chef-d’œuvre de Dieu, une idée aussi claire, aussi vive, aussi complète, aussi lumineuse et aussi fascinante, à la fois simple et sublime, que les écrits de Maria Valtorta”

père Gabriel Roschini

“Je ne trouve aucune autre œuvre chez les éminents spécialistes des écritures, qui complète et clarifie les Evangiles Canoniques aussi naturellement, spontanément, et avec autant de vivacité.”

Bienheureux Gabriel Allegra

“On peut s’étonner d’entendre le Christ présenter l’œuvre qu’il a inspiré à Maria Valtorta et livrer ainsi ses intentions profondes. Mais la surprise passée, ses termes sont forts et convaincants. Ils s’imposent par leur profondeur plus que par l’autorité du Christ. Le Christ éternel parle ici simplement, en homme, sans hiératisme et sans façon.”

Mgr René Laurentin
TEMOIGNAGES

L’importance des écrits de Maria Valtorta dans la vie spirituelle de fr. Benjamin

QUI EST MARIA VALTORTA

MARIA VALTORTA naquit à Caserta le 14 mars 1897 de parents lombards.

Son père, Giuseppe Valtorta, né à Mantoue en 1862 était adjudant-chef armurier dans le 19ème régiment de Cavalerie Légère. Bon et conciliant, il sera très affectueux avec sa fille unique. Sa mère, Iside Fioravanzi, née à Crémone en 1861, avait été professeur de français. Acariâtre et égoïste, elle sera d’une sévérité irrationnelle et parfois cruelle avec son mari et sa fille.

Maria, qui faillit mourir à sa naissance, fut confiée à une nourrice aux mœurs légères. A dix-huit mois, suivant sa famille qui dépendait des déplacements du régiment, la petite se retrouva à Faenza; elle quittait la chaleur torride du Sud à laquelle on attribue – ainsi qu’au lait de sa nourrice – son caractère passionné, pour se retrouver dans le climat tempéré des régions du Nord.

Les déplacements successifs à Milan et à Voghera rythmèrent les étapes de sa croissance et de sa formation culturelle et religieuse, où elle manifesta un fort tempérament, de grandes capacités intellectuelles et une profonde sensibilité spirituelle. Elle acheva ses études au prestigieux Collège Bianconi de Monza, qui pour elle, fut un havre de paix pendant quatre ans au terme desquels elle comprit que sa vie spirituelle serait tournée vers Dieu.

En 1913, son père prit sa retraite pour des raisons de santé et la famille s’installa à Florence où elle restera pendant onze ans et demi. Maria se plaisait dans cette ville qui satisfaisait sa sensibilité culturelle et qui lui permit de mettre en œuvre son amour du prochain en devenant “infirmière samaritaine” à l’hôpital militaire pendant la première guerre mondiale.

CONTINUE LA LECTURE

LA FONDATION

La Fondation a été créée en 2010 et a obtenu le titre d’entité juridique (Organisation sans but lucratif). L’objectif principal de la Fondation est de préserver, protéger, gérer, diffuser et exploiter le patrimoine culturel représenté par l’héritage matériel et morale de Maria Valtorta pour le bénéfice de tout le monde et sans but lucratif.

GLI SCRITTI

I quaderni autografi sono la parte più preziosa del patrimonio valtortiano. Mostrano in che modo e con quali mezzi Maria Valtorta scriveva e documentano l’autenticità dei suoi scritti da poter confrontare con la fedeltà della loro pubblicazione.

CASA VALTORTA

La casa Valtorta si trova a Viareggio, al numero civico 257 della lunga e centrale Via Antonio Fratti, a pochi metri dall’incrocio con Via Leonardo da Vinci. È consentito entrarvi per visitare la camera di Maria, che è la prima a sinistra al pianterreno, passato l’ingresso. Il visitatore che vi torna dopo il restauro degli anni 2001-2002 la tro­va cambiata e forse trasformata, ma non falsata.

NEWS

Consulta tutti i nostri articoli e le ultime novità su Maria Valtorta e le sue Opere

Marie accueillie au Temple…

Je vois Marie marcher entre son père et sa mère dans les rues de Jérusalem. Les passants s’arrêtent pour regarder cette jolie petite fille toute vêtue d’un blanc de neige et enveloppée dans un tissu très léger. Ses motifs

Pythagore et Démosthène

Dans la synagogue des affranchis romains, la Romaine Valérie organise une réunion entre Jésus et des gentils venus de partout. Un commerçant grec de Corinthe, qui a perdu l’usage d’un œil en luttant contre un rival, se présente devant Jésus

Pie XII et Maria Valtorta.

Le soutien de Pie XII aux visions de Maria Valtorta [1]Celles de la vie de Jésus qui lui furent présentées, qu’il lut et que l’on connaît désormais sous le titre de L’Évangile tel qu’il m’a été révélé. fut effectif et

TUTTI I NOSTRI ARTICOLI

AIUTACI ANCHE TU

CERCANSI COLLABORATORI VOLONTARI
SOSTIENI LE ATTIVITÀ DELLA FONDAZIONE

Notes   [ + ]

1. Celles de la vie de Jésus qui lui furent présentées, qu’il lut et que l’on connaît désormais sous le titre de L’Évangile tel qu’il m’a été révélé.